Article dans la Dépêche du Midi. Publié le 

Les «Perles de Gascogne» reconnues à l’international

  • Nathalie Barrère, coprésidente de «Perles de Gascogne» entourée par Philippe Juglar, président de l'AVPA, et Jean-Emmanuel Jourde, secrétaire de l'AVPA, lors de la remise des prix./Photo DDM.

Nathalie Barrère, coprésidente de «Perles de Gascogne» entourée par Philippe Juglar, président de l’AVPA, et Jean-Emmanuel Jourde, secrétaire de l’AVPA, lors de la remise des prix./Photo DDM.

L’histoire de la société «Perles de Gascogne» fait partie intégrante de la vie économique locale depuis de nombreuses années. Basée à Pujols, la société a su s’imposer sur le marché des huiles de table, mais également au niveau des huiles utilisées dans les cosmétiques ou pour les compléments alimentaires.

Prônant depuis de puis de nombreuses années l’utilisation de produits principalement locaux et du territoire français s’ils ne sont pas présents sur place, Nathalie Barrère (cogérante de la société) n’a de cesse que de promouvoir le travail effectué sur place, à Pujols, au lieu-dit «Vidalou».

Un concours international

En fait, depuis l’année dernière «nous faisons partie du collège culinaire de France. Une association créée par 15 Meillleurs Ouvriers de France (MOF). Une association qui promeut le patrimoine culinaire français. Dans le même temps, nous nous sommes inscrits l’année dernière au concours international «Les huiles du monde». Nous avions eu 2 prix et, cette année, ce sont 4 de nos huiles qui ont été récompensées. L’huile d’amandes de pruneaux et l’huile de noisettes ont respectivement reçu le Gourmet d’Argent et le Gourmet de Bronze, les huiles de Cameline BIO et de chanvre bio ont reçu le diplôme de Produit Gourmet». Une véritable reconnaissance par les professionnels du travail de l’entreprise.

Un jugement à l’aveugle

Ce concours organisé par l’Agence pour la Valorisation des Produit Agricoles (AVPA) se déroule à l’aveugle sous l’expertise de grands chefs et de passionnés de gastronomie. La section des huiles de grains, de graines et de noix regroupe toutes les huiles vierges qu’il est possible d’élaborer avec tout végétal susceptible d’être pressé à froid pour obtenir de l’huile alimentaire, qu’il soit classé ou non dans la catégorie des oléagineux. Un secteur qui intéresse tout particulièrement les «Perles de Gascogne».

«Cette reconnaissance est la preuve de la qualité de ce que nous produisons. Ces différentes médailles ne sont en fait que le début d’une nouvelle aventure dans ce secteur des huiles haut de gamme» continue Nathalie Barrère.

Quant à l’avenir, «nous travaillons sur le développement de nouvelles huiles, pour de nouvelles utilisations. Mais c’est un très long processus que de mettre en place un nouveau produit. Il faut trouver les bons fournisseurs ainsi que les bons créneaux. Nous sommes tous motivés pour continuer l’aventure».

Frédéric Pascaud
Lire l’article original : https://www.ladepeche.fr/2019/05/04/les-perles-de-gascogne-reconnues-a-linternational,8180374.php

Plus d’articles…